[Analyse] Santa Cruz 5010 S Carbon C: Un regard détaillé

Derniers Articles

[Focus] Santa Cruz 5010 S Carbon C

Le tout nouveau modèle 5010 a fait bonne impression auprès des participants lors de l’événement Spécial Test. Cependant, nous n’avions pas eu l’opportunité de l’évaluer dans différentes configurations. Ce vélo est adapté à divers types de pneus et offre la possibilité de modifier sa géométrie. Le meilleur moyen de l’examiner de plus près est de le tester dans toutes les configurations possibles, afin de se faire une idée précise de ses performances.

Caractéristiques techniques

Le Bronson est devenu plus extrême en adoptant le design du Nomad, il ne reste donc que deux choix pour le pur All-Mountain dans la gamme Santa Cruz : le Hightower avec ses roues de 29 » et son débattement de 135 mm, ou le nouveau 5010 avec un débattement de 130 mm, équipé de roues de 27.5 » (qui peuvent accueillir des pneus jusqu’à 2.8 »). À l’opposé des dernières innovations de Santa Cruz, qui utilisent toutes la nouvelle configuration de cinématique avec l’amortisseur fixé sur le tube diagonal et comprimé par la biellette inférieure, le 5010 conserve la cinématique ‘classique’ de la marque californienne : la technologie VPP avec l’amortisseur placé sous le top tube (comprimé par la biellette supérieure). Cela a pour conséquence d’élever légèrement le centre de gravité du vélo, mais offre l’avantage de rendre l’amortisseur (et ses réglages) plus facilement accessibles en roulant, un atout non négligeable en All Mountain. Rappelons que la cinématique VPP se fait à point de pivot virtuel, avec le bras oscillant articulé sur le triangle avant par deux petites biellettes. Les anciens bras oscillants des Santa Cruz étaient dissymétriques et n’étaient pas fermés côté pédalier, pour laisser passer la chaîne. Ce n’est plus le cas sur les dernières générations, le bras oscillant est désormais parfaitement symétrique et sa rigidité est optimisée. Si habituellement les vélos en 29’’ sont compatibles avec le format 27.5+, ce 5010 innove en proposant un 27.5’’ compatible 27.5+. Pour passer d’un format à l’autre, la biellette supérieure est équipée d’une pièce d’attache d’amortisseur réversible, le flip-chip, qui permet d’ajuster légèrement la géométrie. On peut ainsi diminuer les angles de 0.3° et abaisser le boîtier de pédalier de 4 mm pour compenser l’élévation causée par l’épaisseur des gros pneus. En pratique, on peut jouer avec ce système quel que soit le standard de roues choisi : avec un montage en 27.5×2.35’’, le boîtier de pédalier est bien abaissé et l’angle de chasse est assez large, mais le vélo reste tout à fait maniable. C’est d’ailleurs dans cette configuration que nous l’avons le plus utilisé. Comme le vélo accepte des pneus jusqu’à 2.8’’, l’espace offert autour du pneu en taille standard est très large, un avantage certain dans les terrains boueux. Pour finir, notez que le cadre du 5010 est disponible en aluminium, en carbone C et en carbone CC plus haut de gamme. Nous avons testé la version en carbone C, qui est aussi rigide que la CC selon Santa Cruz. La différence réside dans le fait que la version CC a un module de résistance mécanique supérieur, ce qui permet d’utiliser moins de matière et donc de réduire le poids tout en conservant la même rigidité. Tous les cadres en carbone Santa Cruz sont garantis à vie, un argument de poids au moment de l’achat du vélo.

Équipement

Entre les versions en aluminium, en carbone C ou CC et toutes les options de montage, il y a vraiment une multitude de choix parmi les différents modèles de 5010, et pour presque tous les budgets. Comptez 3200 € pour le modèle de base en alu par exemple. Notre version C à l’essai offre un montage de qualité, particulièrement avec les roues Santa Cruz Reserve 27 carbon, garanties à vie (ce qui est extrêmement rare pour ce type de composants…). Elles sont équipées de pneus Maxxis Minion DHF/DHR II en 27×2.3’’. Ces roues de 27 mm de large sont trop étroites pour tester le vélo en format Plus, nous avons donc fini par les changer lorsque nous avons monté de plus gros pneus (tout en conservant les mêmes modèles). En suspension, le vélo est équipé Fox avec une 34 Float Performance à l’avant et un DPX2 à l’arrière, deux éléments réglables en détente et avec trois positions de roulage. Sram fournit la transmission avec un bon groupe Sram GX Eagle et un pédalier Stylo équipé d’un plateau de 32 dents. En 27.5’’ et avec le pignon de 50 dents de la cassette Eagle, le braquet est tout à fait exploitable, même dans les montées difficiles. Sram fournit également les freins avec des Guide R et deux disques de 180 mm de diamètre alors que la tige de selle télescopique est une Rock Shox Reverb. C’est un montage tout à fait adapté à l’usage du vélo et qui permet de surcroît de maintenir un poids raisonnable. 

Découvrez les caractéristiques techniques, le test sur le terrain et les offres du
Santa Cruz 5010 S Carbon C dans notre Guide du VTT.

 

A Découvrir :   2024 Santa Cruz V10.8: Détails et Caractéristiques
alain-barru
Mathieu Prégault

Auteur

Mathieu Prégault est le cœur et l'âme de notre blog dédié au vélo, lebiciclette.eu. Sa passion pour le cyclisme ne connaît pas de limites, allant des paisibles balades à vélo le long de la campagne jusqu'aux ascensions éreintantes des cols de montagne les plus célèbres. Mathieu a transformé sa passion en profession, devenant auteur à plein temps pour notre blog, où il partage non seulement des conseils techniques et des guides pratiques, mais aussi des récits inspirants de ses aventures à deux roues. Avec une plume aussi agile que lui sur un vélo, Mathieu s'efforce de captiver nos lecteurs, leur offrant une vue d'ensemble sur le monde du cyclisme, des dernières innovations technologiques aux histoires de la communauté cycliste mondiale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *